viagracialis 20 mgviagra pharmacycheap levitra

Monaco at UN

viagrabuy cialisviagra saleslevitra online

English   

Discours

Intervention sur le point intitulé "Développement durable" en Deuxième Commission de l'Assemblée générale

Intervention de: Mme Valérie Bruell-Melchior, Conseiller

3 novembre 2009



Monsieur le Président,

Ma délégation intervient sur le point de l'ordre du jour intitulé « Développement durable » en vue de réaffirmer, au sein de la Commission, la détermination de Monaco à s'investir en faveur d'un développement durable et à honorer ses engagements.

Ces efforts s'inscrivent dans une tradition de longue date où le respect et la protection de l'environnement ont toujours été privilégiés et que l'engagement personnel de S.A.S. le Prince Albert II, dont les convictions en la matière sont inébranlables, n'a eu de cesse de renforcer.

Ainsi, par le biais de Ses politiques nationale et de coopération internationale ou celui de Sa Fondation, consacrée à répondre à trois grands enjeux environnementaux que sont le changement climatique, la biodiversité et l'eau, S.A.S. le Prince Albert II a conduit Monaco à devenir un partenaire responsable et solidaire.

Monaco contribue ainsi à des projets qui promeuvent une gestion durable et équitable des ressources naturelles et soutient le développement de solutions, innovantes et éthiques, avec le concours d'organisations publiques ou privées, de scientifiques, d'entreprises et de citoyens prêts à Suvrer ensemble, vers un même objectif, celui d'améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables.

De la mise en place d'activités de terrain visant notamment à lutter contre la désertification et à restaurer les sols dégradés, promouvoir le reboisement ou la protection des forêts à l'établissement de projets visant à promouvoir l'efficacité énergétique ou encore la biodiversité par des initiatives en faveur de la protection du thon rouge et des cétacés en Méditerranée ou des récifs coralliens, la Principauté est déterminée à apporter tout son soutien aux Conventions des Nations Unies sur l'environnement.

Ma délégation rend hommage au Secrétaire général pour avoir bien voulu organiser le Sommet sur le changement climatique le 22 septembre dernier et mettre en exergue la situation des plus vulnérables. Il est impératif de permettre aux Etats en développement de s'adapter aux effets néfastes des changements climatiques et de parvenir à un accord contraignant à Copenhague pour assurer la continuation de l'esprit du Protocole de Kyoto. A cet égard, nous nous félicitons de la décision prise lors de la Troisième Conférence sur le climat, à Genève, d'instaurer un cadre mondial pour les services climatologiques.

Il nous faudra montrer la même ambition en 2010, Année internationale de la diversité biologique. La réunion de haut niveau de l'Assemblée générale devra donner l'élan politique nécessaire pour définir de nouveaux objectifs lors de la dixième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique à Nagoya, au Japon en octobre 2010.

Monsieur le Président,

Comme l'indiquait S.A.S. le Prince Souverain lors du Débat général, la volonté de parvenir à un développement durable requiert un appui financier adéquat et l'aide publique au développement doit s'accompagner d'investissements à long terme visant à renforcer les capacités des pays en développement, notamment par des transferts de technologies appropriés.

A la lumière des crises récentes, il convient de rendre à l'agriculture la place qui lui revient car, d'elle, dépendent la sécurité alimentaire et l'autonomisation des populations locales et principalement des femmes, qui représentent la majorité des petits agriculteurs dans les pays en développement. Enfin, il nous appartient de souscrire à l'appel du G20 afin que la reprise économique forge les bases d'une nouvelle donne économique, verte.

Enfin, je voudrais signaler que Monaco est un membre actif depuis plusieurs années du groupe de soutien de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes et a mis en place cette année sa plate-forme nationale. Monaco continuera à contribuer conséquemment à l'aide humanitaire d'urgence.

Monsieur le Président,

Avant de conclure, qu'il me soit permis de vous adresser ainsi qu'à tous les membres du Bureau nos sincères voeux de succès. Je vous remercie de votre attention.