sildenafil citrate 100mg cialis maximum dosage can you buy cialis in mexico cialis levitra viagra cialis from canada viagra interactions where to buy cialis in australia generic viagra risks sildenafil genfar sildenafil generic canada cialis 10mg directions tadalafil jelly viagra super active reviews viagra 50mg cost buy viagra in us buy viagra without a prescription cialis pro review pfizer viagra generic cialis questions tadalafil mechanism of action generic viagra no prescription canada generic viagra safety generic cialis usa cialis tolerance generic cialis in india generic viagra vs viagra viagra soft tabs 100mg generic viagra mexico viagra dosage instructions buy viagra in london cialis low dose viagra generic equivalent sildenafil viagra buy cialis online now levitra results order viagra cheap generic levitra professional viagra how long does it last vardenafil half life us pharmacy online viagra cialis cost walmart cialis 20mg review buy viagra united states generic viagra cialis levitra viagra kidney tadalafil package insert viagra gum viagra history cialis india generic viagra legal does generic cialis exist cialis for sale where to buy cialis in bangkok cialis super active reviews buy viagra in korea how can i buy cialis without a prescription is it illegal to order viagra online buy cialis online usa buy viagra in uk cialis for sale in uk

Monaco at UN

cialis price cvs canadian pharmacy viagra online tadalafil how to use levitra kaufen online pharmacy levitra viagra price in australia buy viagra online without prescription generic viagra dosage cialis professional uk levitra lasts viagra soft pills pfizer viagra instructions generic viagra us generic levitra professional viagra headache cure buy levitra 20 mg viagra quick tabs generic tadalafil vs cialis levitra under tongue how long does cialis 20mg last buy viagra high street cialis 20 mg vs 10 mg viagra kills buy viagra in store sildenafil gel levitra buy online buy viagra toronto viagra pro online generic viagra price viagra effects on young men buy tadalafil without prescription buy viagra perth generic viagra walmart vardenafil alcohol cialis price costco where can i buy viagra in sydney generic viagra discussion viagra 100 mg dose cialis professional online buy viagra fast buy viagra montreal generic viagra with paypal buy viagra in japan generic cialis review levitra faq tadalafil molecular weight cialis online prescription sildenafil hypotension cialis rash levitra and alcohol cialis cost comparison tadalafil online pharmacy cialis not effective viagra for sale boots generic viagra over the counter cialis effects buy cialis in canada sildenafil and nitrates vardenafil generico brand cialis without prescription

English   

Discours

Sommet du Millénaire - Message de Son Altesse Sérénissime le Prince Souverain de Monaco délivré par Son Altesse Sérénissime le Prince Héréditaire Albert de Monaco

Intervention de: Son Altesse Sérénissime le Prince Héréditaire Albe

9 septembre 2000

Monsieur le Président,

Le Prince Rainier III, Mon Père, m'a chargé de délivrer le Message que voici :

Au temps des rêves et des utopies succède, celui, plus rigoureux, des réalités marchandes.

Le pouvoir politique, on le constate, a souvent du mal à s'imposer face à l'influence croissante de l'économie mondialisée.

Les règles du grand jeu planétaire changent. C'est un constat plus qu'un jugement.

Les peuples sont perplexes, de nombreux États meurtris et déroutés. Les Nations, même les plus puissantes, doutent. Elles constatent, non sans amertume, qu'elles ne peuvent plus bâtir, à elles seules, l'Histoire.

Parce que les progrès scientifiques et techniques sont immenses, que les mutations politiques, économiques et sociales qui en découlent sont rapides et profondes, le prochain millénaire est un inconnu.

Seule demeure, référence immuable, la Charte de San Francisco. Elle exprime la sagesse des Nations, le refus de la guerre et de la violence sous toutes ses formes, la nécessité d'une sécurité collective fondée sur le respect de l'indépendance, de la dignité et de la souveraineté des Etats, y compris des plus modestes de même que la ferme volonté de coopérer activement en faveur de la promotion des droits de l'homme et du développement économique et social.

Afin d'être capable, dans ces temps incertains, d'assumer ses mandats, notre Organisation doit impérativement s'adapter. Elle le peut. Elle le fait, à son rythme, celui imposé par la complexité de ses institutions et des intérêts souvent antagonistes de ses membres.

En matière de sécurité internationale, elle s'exprime clairement. Elle sait, aujourd'hui, mieux distinguer les causes des litiges et partager les responsabilités de leur gestion. Il lui faudra se doter de moyens plus efficaces pour leur prévention en recourant sans doute davantage aux recherches sur la paix, les causes des violences et des conflits. Il lui faudra aussi combattre plus efficacement les menaces autres que militaires : le terrorisme, le trafic de stupéfiants, la traite des êtres humains et des plus faibles, les enfants ainsi que les méfaits générés par les fonds d'origine criminelle.

C'est sans doute dans le domaine du désarmement que les progrès risquent d'être les plus lents. Seule la confiance que Notre Organisation saura maintenir entre ses membres lui assurera la réussite dans un domaine aussi vital pour l'avenir.

En matière de droits de l'homme et de droit humanitaire, l'ONU s'est pourvue d'une série d'instruments remarquables dont la mise en oeuvre progresse incontestablement bien que trop lentement. Il lui sera nécessaire de veiller au renforcement et au bon fonctionnement des instances chargées de leur promotion afin d'assurer le bien-être et l'épanouissement de tous les êtres humains, présents et à venir, quelque soit leur lieu de naissance ou de résidence. Il lui conviendra aussi d'examiner attentivement comment les nouvelles puissances économiques et financières se comportent vis-à-vis des droits de l'homme notamment ceux économiques, sociaux et culturels.

En matière de développement, sa métamorphose est totale. Elle rappelle inlassablement que le progrès économique doit également être social et être au service de l'humanité dans son ensemble. Sa démarche est pragmatique. Ses actions de plus en plus concrètes. Il sera indispensable aussi que Notre Organisation s'emploie dans le cadre du processus irréversible de la mondialisation à respecter la diversité des cultures et des langues grâce auxquelles les peuples ont nourri leurs racines et construit leur identité.

En matière d'environnement, elle sait dégager de véritables priorités et alerter les opinions sur les atteintes les plus graves, parfois irrémédiables, à la nature. Elle a pu, ces dernières années, élaborer des normes écologiques qu'il nous faudra appliquer avec diligence et célérité.

En matière de justice, enfin, Notre Organisation sait aujourd'hui conduire ses légitimes ambitions. Des voies nouvelles s'ouvrent qui sont autant d'espérances. Elle devra les approfondir pour satisfaire, au plus vite, les peuples exigeants et si sensibles, en ce domaine. Nous lui avons confié l'élaboration et la promotion de normes et de principes qui sont notre patrimoine le plus précieux. Il est de notre devoir de la mettre en mesure de toujours mieux remplir ces hautes missions.

Nous, Chefs d'État et de Gouvernement, Représentants de milliards d'hommes et de femmes, devons la remercier de ses efforts, la conforter et surtout l'encourager. La Déclaration politique que Nous allons adopter et à laquelle la Principauté de Monaco adhère pleinement guidera les premiers pas de Notre Organisation à l'aube du prochain millénaire.

Nous avons plus que jamais besoin d'une Organisation universelle, active et responsable, guidée par les besoins les plus pressants des peuples et surtout de ceux défavorisés. Nous souhaitons une Organisation qui soit une référence morale pour mener avec probité les affaires du monde.

La Principauté de Monaco, l'un des plus modestes de ses membres, par sa superficie comme par sa population, apporte la preuve, à travers son histoire séculaire, que la puissance militaire autant qu'économique ne suffit pas à assurer la pérennité des Etats.

Leur survie, leur développement et le bonheur de leur peuple ne peuvent, à Notre sens, trouver de fondements solides que dans des relations pacifiques et harmonieuses entre les Nations elles mêmes inspirées par l'équité et la justice autant que par le respect du droit international et d'une éthique universelle.

En s'ouvrant plus largement sur la société civile, en collaborant plus étroitement avec les agents économiques, en associant plus régulièrement les institutions publiques et privées à ses initiatives, en utilisant radicalement les moyens de grande communication, y compris numériques, les Nations Unies s'efforcent d'être à l'écoute attentive des peuples et, comme sa Charte l'y invite, de rendre plus efficace son action à leur service. Nous nous en félicitons et l'en félicitons. Le remarquable rapport élaboré par son Secrétaire général nous y incite d'ailleurs vivement de même qu'il nous permet de rendre hommage aux 50 000 agents de la fonction publique internationale pour leur admirable dévouement et leur abnégation, parfois, comme hier à nouveau, au péril de leur vie.

Nous souhaitons sincèrement que Notre Organisation puisse poursuivre ses nobles mandats avec davantage d'autorité. Nous lui renouvelons Notre confiance. Nous le faisons, en ce qui Nous concerne, sans réserve et avec la force de la conviction.