viagracialis 20 mgviagra pharmacycheap levitra

Monaco at UN

viagrabuy cialisviagra saleslevitra online

English   

Discours

Monaco dépose ses Intruments de ratification à la Convention sur les armes à sous-munitions


S.E.M. Franck Biancheri

21 septembre 2010

Intervention de S.E.M. Franck Biancheri, Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures et pour les Affaires Economiques et Financières Internationales à l'occasion du dépôt des Instruments de ratification de la Principauté de Monaco à la Convention sur les armes à sous-munition lors de la Cérémonie des traités de la 65ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies.







Madame le Secrétaire général adjoint,

J'ai l'honneur de prendre part à nouveau à la Cérémonie des Traités pour en déposant l'Instrument de ratification de la Principauté de Monaco en vue de devenir Partie à la Convention sur les armes à sous-munitions.

Nous formulons le voeu que la Convention, entrée en vigueur en août dernier, permette d'épargner la vie de milliers de civils, innocentes victimes de ces armes que le Secrétaire général a qualifié à juste titre « d'ignobles », en interdisant l'emploi, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions.

Instrument de droit international humanitaire et de désarmement, elle constitue un espoir pour les populations civiles et en particulier les enfants, plus vulnérables encore au sort cruel de ces armes car, trop souvent, ils sont tentés de ramasser les sous-munitions qui n'ont pas explosé et sont cependant rester actives.

Elle apporte aussi un soutien aux personnes qui ont été mutilées ou blessées, physiquement et psychologiquement en renforçant l'engagement des Etats à accroître leur soutien notamment en matière de soins médicaux, de réadaptation physique et de réinsertion sociale et économique.

En outre, elle permettra après la décontamination des régions affectées par ce type d'engins, que des terres soient à nouveau utilisées à des fins productives comme l'agriculture.

Madame le Secrétaire général adjoint,

En devenant Partie à cette Convention, la Principauté est déterminée à en assurer le respect notamment face aux conséquences auxquelles nous expose le stock mondial de ces armes, estimé à plus d'un milliard.