viagracialis 20 mgviagra pharmacycheap levitra

Monaco at UN

viagrabuy cialisviagra saleslevitra online

English   

Discours

Monaco soutien le Plan mondial pour l'élimination des nouvelles infections au VIH/sida chez l'enfant d'ici à 2015 et intervient lors de la Réunion de Haut Niveau de l'Assemblée générale visant à procéder à l'examen d'ensemble des progrès accomplis dans la réalisation de la Déclaration d'engagement sur le VIH/sida et de la Déclaration politique sur le VIH/sida

Intervention de: S.E.Mme Isabelle Picco

9 juin 2011

Monsieur le Président,

Une série d'évènements historiques, repères dans la lutte contre l'épidémie de sida déclarée il y a près de 30 ans, nous réunit aujourd'hui afin qu'ensemble, nous continuions d'adapter les politiques à même de mettre en Suvre nos engagements.

Le succès indéniable de cette bataille qui se livre à l'échelle mondiale se manifeste aujourd'hui par le net recul de personnes qui s'infectent et meurent et la reconnaissance du respect de la dignité et des droits fondamentaux de chaque personne exposée au virus.

La prise de conscience politique qui a su accorder à la lutte contre le sida le rang de priorité au titre de l'OMD 6 doit être renforcée davantage en cette période charnière.

L'adoption par le Conseil de sécurité, lundi de la résolution 1983et la déclaration ambitieuse que nous adopterons à l'issue de nos délibérations traduisent cet engagement renouvelé et l'impérieuse nécessité d'adopter une approche intégrée durable au problème du VIH/sida.

Si la promesse de 2006 de garantir l'accès universel à la prévention, au traitement du VIH, aux soins et à l'accompagnement, couplée avec le développent de la recherche sont en partie responsables de ces avancées prometteuses, nous devons aller plus loin pour sécuriser les progrès accomplis et faire face aux lacunes.

Les inégalités perdurent : selon le sexe, les régions et les discriminations. 33 millions de personnes vivent avec le VIH, 9 millions attendent toujours un traitement antirétroviral. 7000 personnes meurent chaque jour, parmi elles, 1000 enfants.

Monsieur le Président,

Comme bien d'autres l'ont dit avant moi, lutter efficacement c'est assurer des financements adéquats, traditionnels et innovants. C'est éduquer et prévenir. C'est aussi déstigmatiser. Les tendances encourageantes chez les jeunes et la diffusion des méthodes de communication rendent la tâche plus facile pour que soient respectés les droits de l'homme.

Le Gouvernement Princier réitère sa détermination à poursuivre ses efforts en ce sens et tient à rendre un hommage particulier aux leaderships du Secrétaire général et du Directeur Exécutif de l'ONUSIDA et les assurer de son soutien notamment dans la mise en Suvre effective de leur vision de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida.

En qualité d'Ambassadeur itinérante de l'ONUSIDA et Présidente de Fight AIDS Monaco, Son Altesse Sérénissime la Princesse Stéphanie s'investit personnellement dans la prévention et la lutte contre les discriminations.

En partenariat avec l'UNICEF, la Principauté contribue également à la prévention de la transmission du virus de la mère à l'enfant dans le cadre de sa coopération internationale.

Nous tenons également à saluer l'action d'UNITAID en faveur de la lutte contre le VIH-sida et les autres coïnfections, notamment la signature prochaine d'un accord de brevet avec les compagnies pharmaceutiques visant à faciliter l'accès aux médicaments génériques dans les pays en développement.