viagracialis 20 mgviagra pharmacycheap levitra

Monaco at UN

viagrabuy cialisviagra saleslevitra online

English   

Discours

Intervention de S.E.Mme Isabelle Picco en Sixième Commission de l'Assemblée générale sur le point 109 de l'ordre du jour intitulé "Mesures visant à éliminer le terrorisme international"

3 octobre 2011

Monsieur le Président,

Permettez-moi en premier lieu de vous remercier pour vos très aimables paroles à mon égard lors de l'ouverture de nos travaux et de vous réitérer mes félicitations pour votre élection à la présidence de la Commission juridique, félicitations que j'adresse également aux Vice-présidents et au Rapporteur. Soyez assurés du plein soutien de ma délégation.

Monsieur le Président,

Plusieurs réunions très importantes ont eu lieu ces dernières semaines au sein de l'Organisation des Nations Unies en matière de lutte contre le terrorisme international.

L'Assemblée générale a, en premier lieu, commémoré le 9 septembre 2011, les attentas du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis d'Amérique, actes criminels qui ont marqué un tournant dans la lutte contre le terrorisme international, en particulier au sein de l'ONU.

A l'initiative du Secrétaire général, le Colloque sur la coopération contre le terrorisme s'est tenu le 19 septembre, cinq ans après l'adoption de la Stratégie mondiale de l'ONU contre le terrorisme.

Enfin, le 28 septembre dernier, la Réunion spéciale du Comité contre le terrorisme, Comité issu de la résolution 1373 du Conseil de sécurité adoptée en 2001 à la suite des attentats susvisés, a mis en exergue le rôle central du Comité et de sa Direction exécutive dans la mise en oeuvre des mesures visant à éliminer le terrorisme international.

Ces importantes réunions ont confirmé la détermination de la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme et l'indispensable coopération entre les différents partenaires : Etats, organisations internationales, régionales, et sous-régionales et la société civile, afin de poursuivre les progrès accomplis.

Les Etats ont également réaffirmé le respect de l'état de droit, des libertés fondamentales et des droits de l'homme en tant que fondement de la lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs et comme s'en est félicité le Président de l'Equipe spéciale de lutte contre le terrorisme, les Etats sont désormais dans une phase de mise en oeuvre de la Stratégie mondiale. A cette note positive s'ajoute la création du Centre des Nations Unies contre le terrorisme.

Malheureusement et en dépit de notre détermination, les attaques criminelles des terroristes continuent de faire de trop nombreuses victimes de par le monde.

Aussi, apparaît-il encore plus approprié que nous parvenions enfin à achever les travaux de la Convention générale contre le terrorisme.

Ma délégation remercie la Vice-présidente du Comité spécial pour la présentation du Rapport de la 15ème session tenue en avril dernier et a noté avec intérêt les avancées récentes mentionnées.

Je rappelle enfin que Monaco est Partie aux 13 Instruments juridiques internationaux et poursuit son dialogue avec le Comité contre le terrorisme.