sildenafil citrate 100mg cialis maximum dosage can you buy cialis in mexico cialis levitra viagra cialis from canada viagra interactions where to buy cialis in australia generic viagra risks sildenafil genfar sildenafil generic canada cialis 10mg directions tadalafil jelly viagra super active reviews viagra 50mg cost buy viagra in us buy viagra without a prescription cialis pro review pfizer viagra generic cialis questions tadalafil mechanism of action generic viagra no prescription canada generic viagra safety generic cialis usa cialis tolerance generic cialis in india generic viagra vs viagra viagra soft tabs 100mg generic viagra mexico viagra dosage instructions buy viagra in london cialis low dose viagra generic equivalent sildenafil viagra buy cialis online now levitra results order viagra cheap generic levitra professional viagra how long does it last vardenafil half life us pharmacy online viagra cialis cost walmart cialis 20mg review buy viagra united states generic viagra cialis levitra viagra kidney tadalafil package insert viagra gum viagra history cialis india generic viagra legal does generic cialis exist cialis for sale where to buy cialis in bangkok cialis super active reviews buy viagra in korea how can i buy cialis without a prescription is it illegal to order viagra online buy cialis online usa buy viagra in uk cialis for sale in uk

Monaco at UN

cialis price cvs canadian pharmacy viagra online tadalafil how to use levitra kaufen online pharmacy levitra viagra price in australia buy viagra online without prescription generic viagra dosage cialis professional uk levitra lasts viagra soft pills pfizer viagra instructions generic viagra us generic levitra professional viagra headache cure buy levitra 20 mg viagra quick tabs generic tadalafil vs cialis levitra under tongue how long does cialis 20mg last buy viagra high street cialis 20 mg vs 10 mg viagra kills buy viagra in store sildenafil gel levitra buy online buy viagra toronto viagra pro online generic viagra price viagra effects on young men buy tadalafil without prescription buy viagra perth generic viagra walmart vardenafil alcohol cialis price costco where can i buy viagra in sydney generic viagra discussion viagra 100 mg dose cialis professional online buy viagra fast buy viagra montreal generic viagra with paypal buy viagra in japan generic cialis review levitra faq tadalafil molecular weight cialis online prescription sildenafil hypotension cialis rash levitra and alcohol cialis cost comparison tadalafil online pharmacy cialis not effective viagra for sale boots generic viagra over the counter cialis effects buy cialis in canada sildenafil and nitrates vardenafil generico brand cialis without prescription

English   

Discours

Intervention de S.E.Mme Isabelle Picco sur les points 76 a) et b) de l'ordre du jour de l'Assemblée générale intitulés respectivement "Les océans et le droit de la mer" et "Assurer la viabilité des pêches"

6 décembre 2011



Monsieur le Président,

L'année 2011 a été le cadre de réunions importantes pour les questions relatives aux océans et au droit de la mer et pas moins de sept documents sont soumis à l'attention de l'Assemblée générale.

Je souhaite donc en premier lieu remercier la Division des affaires maritimes et du droit de la mer pour son dévouement face à une charge de travail qui ne cesse de croître.

Deux éléments essentiels du Rapport sur les travaux de la douzième réunion du Processus consultatif officieux ouvert à tous sur les océans et le droit de la mer semblent remporter l'adhésion de la communauté internationale :

- Tout d'abord, si l'on veut que la Conférence de 2012 sur le développement durable soit une réussite, son issue devra accorder une place notable aux océans, aux pêches et à la biodiversité ;

- Et ensuite, la Conférence de Rio devra intégrer, de manière transversale, une idée force de l'Agenda 21, à savoir « penser à l'échelle mondiale et agir à l'échelon local ».

Il nous appartient donc de poursuivre notre engagement collectif pour atteindre ces deux objectifs à Rio, d'autant que l'année 2012 marquera également le trentième anniversaire de l'adoption de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Monsieur le Président,

Un atelier d'experts de haut niveau vient de se tenir à Monaco sur la gestion durable des océans en préparation à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, Rio+20.

Trois thèmes ont été examinés, à savoir : la sécurité alimentaire, l'énergie et le tourisme, sous l'angle des trois piliers indissociables du développement durable que sont les dimensions sociale, économique et environnementale.

Le Message de Monaco fera l'objet d'une présentation exhaustive pendant la réunion intersession du processus préparatoire de Rio+20 la semaine prochaine.

La contribution du Gouvernement de Monaco traite de la nécessité de « verdir l'économie bleue », à savoir vivre de la mer de manière durable tout en préservant ses ressources et sa biodiversité.

La conciliation de ces deux nécessités nous a amenés à examiner des solutions innovantes en matière de régulation des pêches, de pêche artisanale, d'aquaculture, de développement des énergies renouvelables et de tourisme durable.

Ces solutions doivent garantir la sécurité alimentaire et un cadre de vie décent aux populations notamment celles vivant en zones côtières et en particulier pour celles des pays en développement et des Petits Etats insulaires en développement (SIDS).

Monsieur le Président,

Les conclusions de cet atelier ont également été présentées ce 3 décembre lors de la Journée des océans à Durban où se déroule la 17ème Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Ces deux domaines, changements climatiques et gestion durable des océans sont intrinsèquement liés à l'avenir de notre planète. Si nous sommes tous concernés, le mode de vie des populations des Petits Etats Insulaires en Développement et notamment ceux du Pacifique (Pacific SIDS) s'en trouve davantage menacé.

La délégation de Monaco travaillera sans relâche et en étroite collaboration avec l'ensemble des délégations, afin que « l'économie bleue » ait toute sa place dans les décisions qui seront prises à Rio en juin prochain.

Ma délégation fait donc sien l'appel lancé au paragraphe 227 du dispositif du projet de résolution sur les océans et le droit de la mer que la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable de 2012 soit l'occasion de réfléchir à la réalisation des objectifs et des engagements convenus sur le plan international qui concernent la conservation et l'exploitation durable du milieu marin et de ses ressources.

Notre responsabilité d'Etat partie à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer nous engage à mettre en oeuvre ses dispositions pleinement et effectivement. Nous devons également envisager lorsque cela apparaît nécessaire, de nouveaux instruments pour répondre à de nouveaux défis tout en veillant à respecter son caractère unitaire et en préserver l'intégrité.

Monsieur le Président,

L'engagement de Monaco pour les océans est constant.

La Principauté célébrera sa Journée nationale à l'Exposition universelle de Yeosu dont le thème est « Pour des côtes et des océans vivants », le 4 juin 2012.

A cette occasion, se tiendra la troisième édition du think tank « Monaco Blue Initiative » qui se concentrera sur les Aires Marines Protégées (MPAs), les grands prédateurs, éléments clé de l'écosystème marin, et les grands fonds marins (deepsea).

S'agissant des grands fonds marins, l'Institut océanographique - Fondation Prince Albert Ier, Prince de Monaco, a organisé en octobre dernier la Conférence « Abysses, voyage dans un monde méconnu » où ont été examinées la biodiversité des grands fonds, l'exploitation des ressources minérales et énergétiques ainsi que les questions de gouvernance.

Monsieur le Président,

Monaco coparraine les deux projets de résolutions soumis à l'Assemblée générale, textes qui ont fait, comme à l'accoutumée, l'objet d'intenses négociations. Dans cette entreprise, nous avons pu compter à nouveau sur le professionnalisme des facilitateurs S.E.M. Enrique VALLE du Brésil et Mme Holly KOEHLER des Etats-Unis d'Amérique que j'ai grand plaisir à féliciter.

La délégation monégasque regrette que la proposition visant à protéger les cétacés en haute mer n'ait pas été retenue dans le projet de résolution en dépit du soutien d'un grand nombre d'Etats membres.

Les implications pour la conservation et la protection des cétacés grands migrateurs sont très importantes. Il s'agit notamment d'assurer la résilience et l'intégrité des écosystèmes marins traversés par ces espèces de promouvoir le développement d'activités économiques basées sur l'observation des baleines et des dauphins dans les Etats côtiers.

Nous espérons que cette initiative saura être prise en considération lors de la prochaine session.