viagra onlinecialis 20mg onlineviagra indialevitra canada

Monaco at UN

viagra for salecialis 20 mgviagra salesorder levitra

English   

Discours

Intervention de S.E.Mme Isabelle Picco sur point 20 de l'ordre du jour intitulé "Développement durable"

8 novembre 2012

Monsieur le Président,

Selon la volonté de S.A.S. le Prince Souverain, le Gouvernement Princier agit en faveur d'un développement durable en portant ses actions sur la conservation de la biodiversité, la préservation des ressources, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et une politique pour une ville durable.

Conformément à ses engagements dans le cadre du Protocole de Kyoto et à son adhésion au réseau de neutralité carbone du Programme des Nations Unies pour l'environnement, Monaco a mis en oeuvre un Plan Energie Climat répondant à deux enjeux majeurs : la lutte contre le changement climatique et la sécurisation énergétique du pays.

Les trois grands axes de cette politique sarticulent autour de la maîtrise de la demande d'énergie, le développement des énergies renouvelables et la diminution des gaz à effet de serre.

Coïncidant avec l'Année internationale de l'énergie durable pour tous en 2012, la Principauté a signé en janvier 2011, un Contrat d'objectif pour la sécurisation de l'alimentation électrique de l'Est de la Région Provence Côte d'Azur aux côtés de la France.

L'énergie produite en Principauté provient essentiellement des pompes à chaleur à eau de mer et de la valorisation énergétique des déchets : 64 pompes fournissent environ 19% de l'énergie consommée. Le Gouvernement Princier et de nombreux partenaires institutionnels et industriels se sont engagés dans un projet de recherche appliquée OPTIMA PAC, dont l'objectif est de structurer la filière industrielle des pompes à chaleur à eau de mer afin que cette technologie soit adaptée aux villes du littoral et se développe tout en respectant l'environnement marin.

Depuis 2008, le Gouvernement monégasque entend aussi promouvoir ses énergies renouvelables solaires. Une politique de subvention destinée à inciter et à faciliter l'installation de systèmes thermiques solaires a été mise en place et dans un futur proche, une tarification d'achat de l'électricité solaire sera appliquée conformément au dispositif prévu dans le cadre de la Convention de concession de distribution de l'énergie signée en 2009.

La maîtrise de la demande en énergie se traduit par des travaux de rénovation énergétique des bâtiments publics existants et par une minimisation des consommations générées par les nouvelles constructions.

En 2012, la Principauté a également décidé de mettre en oeuvre, en partenariat avec l'Agence de l'Energie de Berlin, une expérimentation de contrat de performance énergétique sur un pool de bâtiments.

Ce marché de performance énergétique consiste pour le propriétaire dun bâtiment ou d'un parc de bâtiments à confier à une société de services énergétiques le soin de procéder à l'amélioration des performances énergétiques et à les financer.

Le Gouvernement Princier en collaboration avec la Fondation Prince Albert II a mis en place un bureau d'études monégasque intitulé « Eau Energie ». Son objectif est la conception de centrale de production d'eau potable ou de traitement des eaux de rejets autonomes, fonctionnant à l'énergie solaire. Ainsi, le port de Monaco accueille une installation pilote qui produit de l'eau potable à partir d'eau de mer.

Monsieur le Président,

Ma délégation saisit cette opportunité pour exprimer ses félicitations au Secrétaire général des Nations Unies pour le renforcement de son initiative « Energie durable pour tous » (Sustainable energy for all - SE4ALL) par la mise en place dun nouveau leadership et du Conseil d'administration qu'il vient d'établir afin de développer les politiques stratégiques.

Monsieur le Président,

A travers sa politique de coopération internationale, le Gouvernement Princier continue de promouvoir l'élimination de la pauvreté par le développement durable par des actions concrètes dans les domaines de la micro-finance notamment pour les femmes, la santé, l'éducation, la prévention des catastrophes naturelles et la protection de l'environnement.

C'est dans cet esprit Monsieur le Président que ma délégation attend de définir prochainement les nouveaux objectifs de développement durable conformément à ce que nous avons agréé à Rio en juin dernier.

Le Gouvernement monégasque qui demeure particulièrement préoccupé par la situation des océans et qui a démontré son engagement en faveur des efforts de la communauté scientifique internationale, entend mettre l'accent sur les océans conformément à la Déclaration de Rio.

Conscients du défi qui consiste à intégrer ces nouveaux objectifs à notre agenda de développement qui viendra à échéance en 2015, ma délégation souhaite entamer nos discussions dans les meilleurs délais.

Je vous remercie de votre attention.