viagraorder cialisviagra canadalevitra

Monaco at UN

viagracialis for salecheap generic viagralevitra pharmacy

English   

Discours

Manifestation de haut niveau sur les OMD - Table ronde sur l'éducation et la santé


Copyright United Nations Department of Public Information

Intervention de: S.E.M. Franck Biancheri

25 septembre 2008

Monsieur le Président,

Nous sommes aujourd'hui réunis afin d'établir un état sur la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement avec, pour notre table ronde, une attention particulière sur la santé et l'éducation.

Alors que nous avons déjà parcouru la moitié du chemin, leur réalisation est encore incertaine.

La Déclaration que nous avons adopté pour l'Afrique est cruciale et permet de recentrer les efforts sur des domaines clefs d'intervention.

Monsieur le Président,

Les inégalités d'accès aux services de santé demeurent des plus criantes entre pays riches et défavorisés.

L'éducation pour tous est encore loin d'être une réalité, notamment en Afrique subsaharienne. La lutte contre la pauvreté est un défi majeur pour la communauté internationale et, à ce titre, la Principauté de Monaco apportera sa contribution à la réalisation des OMD. Pour se faire, le Gouvernement Princier s'est engagé à augmenter, chaque année, de 25% les crédits consacrés à l'Aide Publique au Développement comme l'a souhaité S.A.S. le Prince Albert II. Cette augmentation permettra à Monaco d'atteindre l'objectif des 0.7% de son Revenu National Brut, au plus tard en 2015.

SANTE

Près de la moitié de notre Aide Publique au Développement est consacrée à des actions relevant du secteur de la santé. Notre politique de coopération dans ce domaine axe son intervention sur le partenariat hospitalier, l'accès aux soins de base, la lutte contre les pandémies et la lutte contre les maladies négligées.

Les centres de santé primaires et les maternités réalisés par Monaco au Niger, à Madagascar et en Mauritanie offrent un accès aux soins, abordable et de qualité, à près de 150.000 personnes, soit cinq fois la population monégasque.

Monaco s'associe également à la communauté internationale afin d'apporter sa contribution à la lutte contre les pandémies.

Au niveau multilatéral, Monaco soutient l'ONUSIDA dans ses programmes au Burundi et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à travers l'initiative pour l'éradication de la poliomyélite au Niger.

Un partenariat est également mis en place avec l'OMS autour de la lutte contre le paludisme.

Monaco s'implique également dans la lutte contre les maladies négligées ne bénéficiant que de peu de financements mais affectant pourtant de nombreuses personnes vivant dans les pays en voie de développement et notamment en Afrique.

La drépanocytose, 1ère maladie génétique au monde avec 500 millions de malades, est une pathologie qui stigmatise l'inégalité des hommes face à l'accès aux soins. La Principauté est ainsi à l'initiative de la création de deux centres nationaux de référence pour la lutte contre cette maladie qui ouvriront leurs portes, en 2009, au Niger et au Mali.

EDUCATION

L'accès à l'éducation est l'une des clefs indispensables au développement humain.

La Principauté y consacre plus de 15 % de son aide et a choisi de renforcer, dans ces pays cibles, l'accès au préscolaire et à l'éducation primaire ainsi que la formation de professeurs, que ce soit en matière d'éducation formelle ou non formelle.

Des actions sont entreprises, au Maroc, au Liban, au Burkina-Faso, à Madagascar et au Mali et concernent chaque année des milliers d'enfants en ciblant ceux qui sont les plus défavorisés ou qui souffrent d'un handicap.

Elle s'attache également, de manière systématique, à intégrer des volets d'alphabétisation et de formation dans tous ses projets de micro économie, particulièrement à destination des femmes.

Un programme est ainsi engagé avec l'UNESCO et la Francophonie au titre des Centres de Lecture et d'Animation Culturelle (CLAC).

Ces quelques exemples concrets, illustrent, Monsieur le Président, l'effort consenti par la Principauté de Monaco à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Mon pays est résolument engagé à poursuivre ses efforts et à contribuer, à son niveau, à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés il y maintenant 8 ans.

La communauté internationale ne peut se permettre d'échouer dans la réalisation des OMD, et ce malgré la triple crise alimentaire, énergétique et environnementale qui touche sévèrement l'ensemble de la planète.

Pour les atteindre, il nous faudra redoubler d'efforts pour poursuivre notre action concertée dans le seul cadre universel qui existe, celui des Nations Unies.

Je vous remercie.